La Team

Les parties de Grisby sont tenues de main de maître (ou plutôt de maitresse) par des croupières de choc ultra coriaces sélectionnées suite à des épreuves d’un haut niveau de business absolument délirant.

Corruptible, intransigeante, douce, brutale, drôle, impitoyable… chacune est différente et vous devrez tenir compte de leur profil pour avancer dans la partie et les tournois. Demandez à certains des joueurs même les plus expérimentés, y’en a quelques-uns qui s’y sont cassé les dents !

Voici donc l’équipe toulousaine de choc des croupières officielles du Grisby :

  • CÉLIA : recrutée grâce aux contacts d’une agence affiliée à la mafia russe, elle a vécue toute son enfance dans une geôle avec comme unique nourriture des biscottes sans sel et un verre de prune frelatée pour seul repas quotidien. Son obstination à faire chuter les meilleurs joueurs est reconnue par la FIG comme une arme redoutable et même un art sans équivalent. Attention, se méfier !
  • LAURE-LINE : sa formation de financière intraitable fait d’elle le profil idéal pour gérer une table et nombre de joueurs se sont heurtés à son implacable jugement lors des décisions les plus épineuses. Sa capacité à vous faire chanter, danser, crier même finira par vous faire péter un câble au moment où vous vous y attendrez le moins. Si vous êtes à sa table, tout peut arriver… vraiment tout !
  • ELODIE : joueuse émérite, 4ème au classement officiel et gagnante d’un Grisby d’Or, elle connait les subtilités et les règles du Grisby sur le bout des doigts et intervient donc en tant que croupière sur demande de la FIG. Le fait de jouer dans la Grisby Ligue ne la rend pas plus compréhensive pour autant. Votre faillite fera son bonheur !

——————–

  • ISABELLE & LORENZO : personnes ressources assurant la logistique et le bon déroulement du back office lors des événements, leurs origines sudistes leur assurent la plus grande fiabilité quant à la tenue d’une soirée tripot de haut vol comme les tournois de Grisby. Les gènes c’est comme ça, y’a pas à discuter. D’ailleurs, le dernier qui a essayé s’est retrouvé avec autant de phalanges en moins que de larmes en plus. On s’amuse mais on plaisante pas avec l’organisation d’un événement comme le Grisby, le business c’est sérieux ici !